The ultimate tarte aux abricots

Ça faisait longtemps que je ne vous avait pas proposé de recette et puis il y a quelques jours au marché de Levallois je suis tombée en amour (comme disent nos amis du Québec) pour des dodus et charnus abricots de Provence. Je les voyais déjà en jolie tarte!

Processed with Rookie
La recette est vraiment simple :
Ingrédients

  • 1 pâte brisée toute faite (ou si vous avez le courage Edda d’un déjeuner de soleil propose une recette ici)
  • 1 kilo d’abricots de Provence
  • 2 cuillerées à café de confiture d’abricots
  • 1/2 gousse de vanille
  • 50g de cassonade
  • 30g d’amandes effilée

Préparation
Préchauffez votre four à 180°C, chaleur tournante.
Foncez votre pâte brisée dans votre moule à tarte. Avec le surplus de pâte renforcez les bords pour former une croûte. À l’aide d’une fourchette piquez le fond de tarte.
Badigeonnez le fond de tarte avec la confiture d’abricots.
Découpez vos abricots. Séparez les en deux puis recoupez chaque moitié dans le sens de la hauteur.
Disposez les quarts d’abricots bien serrés et formez un cercle.
Dans un petit récipient mélangez la cassonade et la vanille grattée.
Répartissez sur les abricots.
Terminez en saupoudrant d’amandes.
Enfournez 35 min.

image

Et puis si vous êtes adeptes d’associations insolites vous pouvez aussi associez l’abricot au basilic ou encore au romarin.

Vous avez aimé cet article? Vous aimerez aussi : cinnamon rolls, tarte chocolat au lait

La cantine de la cigale, Paris 18eme.

À quelques pas du Moulin Rouge et dans le très touristique quartier de Montmartre je vous emmène aujourd’hui dans une enclave du sud-ouest : la cantine de la cigale.

unnamed

Ouverte par Christian Etchebest, petit frère du célèbre Philippe Etchebest, l’adresse propose une cuisine consistante, savoureuse et maîtrisée dans une ambiance cantine.
Placé sur le boulevard Rochechouart le lieu attire de nombreux touristes dont on se satisfait de savoir qu’ici – au moins – ils pourront réellement découvrir la gastronomie française, la vraie! Sans oublier un service très agréable.
Les quelques places en terrasse sont prises d’assaut avec la chaleur de ces derniers jours…

Dans l’assiette
On découvre une belle carte sympathique, des plats simples et authentiques que propose Benjamin Arnaboldi, le chef executif. Ne pas confondre simple et authentique avec simpliste et vieux jeu! Au fil des saisons et des envies du chef la carte évolue. Les produits sont consommés de manière raisonnée. Ici on lutte contre le gaspillage alimentaire.
En entrée le chef nous propose une belle assiette de couteaux et sa sauce vierge. On déguste avec les doigts et on y revient avec le pain pour ne pas en laisser une goutte.

image1

En plat une joue de bœuf mijotée et moelleuse accompagnée de petits légumes de saison frais : petits pois anglais, carottes, courgettes et tomates (émondées!) et de frites maison. Encore une sauce qui appelle a être épongée avec un morceau de mie.
Et puis aussi des côtés d’agneau (la portion est généreuse) accompagnée d’une polenta crémeuse qui aurait peut être méritée d’un peu plus de peps dans l’assaisonnement?

image4

Au dessert on fond pour le traditionnelle gâteau basque de la grand mère. Crémeux à souhait et aromatisé avec justesse.
Si par malheur vous n’étiez pas encore repu l’éclair praliné vaut le détour.

image2

Dans le verre
Une jolie sélection de vins un peu maladroitement présentée mais redoutablement efficace une fois la dégustation.

L’addition s’il vous plait
Le midi une super formule E+P ou P+D à 18 euros.
Le soir E+P+D + boisson environ 40 euros /personne.

Informations pratiques :
Site internet
124 Boulevard de Rochechouart, 75018 Paris, France
Téléphone :+33 1 55 79 10 10
Du lundi au samedi de 8h-2h

Petit guide du parfait croisiériste

Vous le savez certainement, j’ai récemment fait mon baptême de croisière en embarquant à bord de l’Horizon de Croisières de France pour une croisière de Marseille à Calais avec de belles escales à Gibraltar, Porto, Lisbonne et St-Jacques de Compostelle. J’en suis ressortie ravie!

10156008_764742296889344_6965340147120201706_n

Alors aujourd’hui si comme moi vous hésitez sur le programme de vos vacances ou qu’à la dernière minute vous décidez de partir quelques jours pourquoi ne pas tester une croisière?
Je vous dévoile mes cinq petites astuces pour être un croisiériste accompli et épanoui grâce à Croisières de France.

1/ Le choix du circuit
Ça paraît évident comme ça mais une bonne partie de votre croisière se passe en escale. À vous de bien choisir votre circuit! Et puis en fonction de la longueur de votre croisière attendez vous a passer parfois une journée entière en mer voir plus pour relier deux escales.
La croisière Cyclades ou encore celle dans les Fjords ont l’air particulièrement intéressantes! Ou encore la Transatlantique…(neaaaar faaaar, whereveeer youuu aaare..oups pardon je m’égare :))
Il y a aussi des croisières à thèmes comme celle Saveurs et Découvertes que j’ai testé.
D’ailleurs, pour ceux que ça intéresse, elle est renouvellée du 24 au 31 aout prochains!

Soleil%20de%20Minuit

2/ Les escales
En fonction de la situation des ports, l’arrivée sur une escale est plus ou moins accessible à pieds (à Lisbonne c’est génial vous arrivez directement dans le centre). Si on vous conseille le transfert en mini-bus, n’hésitez pas. Sinon vous risquez de perdre un temps précieux.
Car oui une escale peut être plus ou moins longue entre 5/6h et une journée. Dans tous les cas je vous conseille de repérer les quelques incontournables avant votre arrivée pour trouver rapidement vos marques.
Et puis à bord le bureau des escales vous donnera tous les bons conseils pour profiter du lieu. Ils sont pros et adorables.

photo 4

3/ La vie à bord
La majorité des croisières sont en formule "all inclusive".à quelques petites exceptions vous serez totalement pris en charge par CDF pour la restauration du matin jusqu’au soir. Et c’est là que réside la tentation : celle de grignoter un peu tout le temps :) surout les petits encas en journée. Après à vous de voir mais attendez vous a revenir avec un supplément bagage pour les souvenirs et un supplément grignotage
Tout à l’heure je vous disais qu’il arrive parfois que vous passiez une journée entière en mer. À ce moment là vous pourrez découvrir toutes les activités proposées à bord pendant la journée : danses, jeux de société, sports, spa (payant) ou tout simplement lézarder au soleil sur votre transat entre deux plongeons dans la piscine. Et oui c’est les vacances alors molo!
Si vous êtes amateurs de clubs de vacances, la formule croisière devrait vraiment vous convenir! Farniente, vacances clés en mains et même club enfants. Le bonheur.

10245458_772561989440708_9147984724623629842_n

4/ Les croisiéristes
En fonction des saisons la population à bord est différente. Bon j’enfonce peut être un peu des portes ouvertes là mais cela implique que d’une croisière à une autre l’ambiance peut être plus ou moins animée.
En mai, juin et septembre attendez vous a voyager en compagnie de retraités principalement. L’avantage : pas trop de chahut ;) À l’inverse pendant les périodes scolaires les familles sont nombreuses à opter pour les croisières!
Là vous vous dites qu’avec toutes ses personnes avec vous vous risquez de vous sentir à l’étroit et étonnement non, le paquebot de CDF sont bien conçus et permettent de trouver des espaces de tranquillité. Par exemple : les ponts arrière ou encore la bibliothèque.
cruiselines-main-img_frCA

5/ Le mal de mer
Les premières 24h à bord sont décisives. Si vous avez le mal de mer ça se déclenchera rapidement et après un mauvais moment à passer vous devriez reprendre du poil de la bête rapidement derrière.
Personnellement j’ai ressenti un léger effet de tangage mais rien de bien méchant.
Attention cependant si vous voyagez en Atlantique ça bougera plus qu’en Méditerranée.
En escale vous pourrez ressentir l’effet inverse en ayant le mal de terre. C’est du à votre oreille interne qui est un peu perdue mais encore une fois pas d’inquiétude!

Bref, vous voilà bien équipé pour profiter en toute sérénité de votre Croisière.
Et puis si vous partez, venez me raconter votre expérience ou sur Facebook au gentil community manager de Croisières de France.

Alors vous embarquez quand?

Soirée d’été : préparez un pique nique chic avec votre it-bag

Si je vous dis produits chics vous me dites??…allez un indice : favorite du roi Louis XV…Trop facile! Je parle bien sur de Comtesse du Barry qui vient de lancer pour l’été une gamme de 5 it-bags, des sacs colorés à emporter partout pour toutes les bourses (entre 16 et 65 euros)
Pratique pour un pique nique improvisé!

It-Bag-Blanc-31

Pour mon it-bag j’ai choisi la version produits de la mer et ses accompagnements pour le sublimer :

  • un cœur de filet de saumon
  • un tarama à la truffe de l’été
  • des petits blinis
  • 1 bouteille de Sauvignon

En préVision d’un pique-nique pour le 14 juillet j’ai donc préparé mon panier avec 2/3 recettes toutes simples que je vous dévoile.

L’incontournable canapé au saumon : il n’y a pas plus simple!
Faites réchauffer vos blinis juste avant de partir (au four ou au micro-ondes) puis tranchez à l’aide d’un couteau fin des jolies tranches de saumon. Parsemez d’un peu d’aneth, de fleur de sel de Guerande et d’un zeste de citron non traité.
Voilà il ne vous reste qu’à répéter l’opération autant de fois que nécessaire.

photo 2 (2)photo 1 (2)

Les roulés aux herbes fraîches.
Je suis une fana d’herbes fraîches, j’en glisse dans tous mes plats.
Encore une fois l’idée était d’être simple pour avoir le loisir d’observer le feu d’artifice sans se prendre la tête.
Tout comme pour les canapés tranchez le saumon très finement en lamelles. Une fois toutes les lamelles découpées placez les dans un plat et ciselez de la ciboulette, de l’aneth et de l’estragon frais.
Puis roulez les afin de leur donner une forme proche d’un maki.
Réservez les bien serrés dans une boîte pour le transport et proposez-les accompagnés d’une sauce au citron, crème semi-épaisse et poivre kampot. Pour les mangez sans se tacher j’ai optez pour des baguettes! J’adore le petit côté japonais de la recette.

photo 2photo 3 (2)photo 5 (2)

Le tarama à la truffe d’été.
Il se suffit à lui même, étalez généreusement la crème de poisson sur un blini et savourez l’onctuosité de cette préparation. La truffe subtile et présente est du meilleur effet. Vos convives vont adorer.

photo 4
photo 5

Voilà, trois petites recettes simples mais diablement efficace pour une pique nique ou un apéritif préparé en 20min montre en main.

PS : n’oubliez pas la bouteille de Sauvignon placée au frais!
Elle accompagnera à merveille votre pique nique chic sous les étoiles du ciel de Paris!

Infos pratiques
Pour en savoir plus sur les it-bags rendez-vous ici
Les it-bags sont disponibles dans tous les magasins Comtesse du Barry du 16 juin au 31 août.
Page Facebook
Page Twitter

Déjeuner chez Sola, Paris 5eme.

Non contents d’avoir obtenu une table un samedi midi dans ce lieu si convoité des parisiens et des expatriés japonais, c’est très impatients que samedi dernier Jules et moi nous rendons chez Sola.

sola-le-salon-japonais-31f7f

Sola c’est l’histoire de Yoshitake Hiroki, un jeune chef japonais très talentueux installé à Paris pour "faire ses classes" et vite auréolé d’une étoile tant la qualité de sa cuisine séduisit la scène parisienne. Vous le connaissez peut-être aussi grâce à sa pâtisserie Ciel, rue Saint Victor, et qui propose des Angel Cakes.
Dans une petite ruelle à deux pas de Notre Dame, il vous faudra pousser une lourde porte en bois (dont on pense qu’elle a du voir défiler une bonne partie de l’histoire de Paris) pour enfin pénétrer l’univers de Yoshitake Hiroki.

Au rez de chaussée se découvre une première salle d’une vingtaine de couverts. Mais en réalité le plus intéressant se situe au sous-sol. Deux caves voûtées, aménagées dans un style japonais traditionnel.
Avant même de prendre place vous devrez troquer vos chaussures contre une paire de chaussons (moelleux). Une fois cette tradition respectée on prend place "horigotatsu" à l’une des tables encastrée dans l’estrade. Littéralement on s’assoit dans le sol.
Tout au long du repas votre serveuse se présentera à genoux (et en chaussettes) pour nous présenter chaque plat.

Dans l’assiette,
Du lundi au samedi midi, le restaurant propose un menu unique le midi : 2 entrée + 1 plat de poisson + 1 plat de viande + 1 dessert pour 48€. Bien entendu votre serveuse vous consultera en cas d’allergies ou autres interdictions alimentaires.

Avant tout nous entamons le repas avec deux amuses bouche : focaccia au romarin et maquereau puis un mini éclair fourré avec une mousseline de pomme de terre et surmonté d’une rectangle de foie gras caramélisé après qui a préalablement mariné dans une préparation au vin blanc et miso. Un délice, le croustillant du caramel apportait à la bouchée une belle sensation parfaitement complétée par le moelleux de la pâte à choux et l’onctuosité de la préparation de pomme de terre.
photo 1

La première entrée : homard, tomates, basilic et espuma de melon nous séduit pas sa fraîcheur. Parfaite cuisson du homard.
photo 2

La seconde entrée : salade de légumes cuits/crus, sauce poivron jaune et sauce au parmesan. Quel plaisir de manger des légumes!! Des produits frais et assaisonnés avec justesse. On se régale et on sauce.

Premier plat : un filet de Saint-Pierre accompagné de navet, shizo et oignon rouge pickle. Légère sur cuisson du poisson qu’on aurait souhaité un peu plus fondant. Belle découverte en revanche pour le shizo.

Second plat : selle d’agneau, pomme de terre, olives et aubergine.
Tout de suite les petites pommes de terre rôties au beurre me replonge en enfance et me rappelle celles de ma grand-mère. Viande à la cuisson maîtrisé mais petit manque de tendreté probablement du à la qualité de la matière première (tout à fait honorable entendons nous, mais la selle n’est pas la partie la plus moelleuse de l’agneau).

photo 3

Dessert : fruits rouges, chocolat blanc et fromage blanc agrémenté de tuiles de fruits rouges. Oui pas mal du tout mais pas aussi original que la partie salée.
Et moi et les desserts vous savez c’est toute une histoire!

photo 4

Dans le verre :
1 verre de saké pour Jules, 1 verre de Condrieu pour moi.
Un peu déçue d’avoir du choisir sans l’aide d’une sommelière. Notre serveuse n’avait pas été briefée sur les bonnes associations. Ouf on tombe juste dans nos choix!

En bref, une partie salée brillante, un rapport qualité prix excellent pour un samedi midi. Peu nombreux sont les restaurants gastronomiques à ouvrir le samedi midi!! Rien que pour ça on dit merci.

photo 5

Infos pratiques :
12 rue de l’hôtel Colbert
75005 PARIS
Horaires : du mardi midi au samedi soir
Site internet
Réservation sur La Fourchette

Food-surfing : la cuisine n’a jamais été aussi proche de vous

Webzines, masterclass, cours de cuisine, astuces de chefs : que doit-on penser des nouvelles plateformes culinaires qui fleurissent sur internet?

landing-bg3

Elles sont dans l’air du temps, ces nouvelles plateformes "couteau-suisse" qui vous proposent : des cours de cuisine, des masterclass, des encyclopédies, des astuces de chefs ou encore des cours en live.
Mais que valent t-elles réellement?
À la rédac’ nous avons testé pour vous plusieurs sites. On vous donne notre avis.

Le précurseur : Larousse Cuisine
images

Il faut le dire, Larousse Cuisine est la preuve que le monde de l’édition a été capable de prendre le virage digital il y a quelques années. Sur son site, l’éditeur propose des services, simples mais gratuits.
En créant votre compte vous pourrez :
> Profiter d’un compte unique et simplifié pour tous les contenus Larousse
> Echanger sur les forums de cuisine
> Ajouter des recettes sur Larousse-Cuisine
> Constituer votre espace culinaire et conserver vos recettes favorites.

Les + : c’est gratuit et le design est plutôt chouette. Une belle part donnée au blogueurs culinaire
Les – : pas de cours de cuisine en live, des contenus un peu moins qualitatifs que les concurrents.

Le mastodonte : l’atelier des chefs
1352479727791

Plus de 10 ans déjà que l’atelier des chefs à fait sa place dans le paysage culinaire. Qui? Qui n’a jamais testé un cours de cuisine à l’atelier des chefs? Depuis 2 ans à peu près l’entreprise s’est lancée sur le net en proposant une offre bien packagée : cours en live (ou replay si vous êtes en retard), astuce de chefs, chat en direct avec des chefs, proposition de menus et même cycles plus approfondis sur une thématique (poisson, volaille, cuisine asiatique…).
Les + : une offre très large de cours, des horaires flexibles, des vidéos très pédagogiques. Une réduction de -25% sur le prix de votre cours en ce moment
Les - : le prix

L’outsider : l’académie du goût d’Alain Ducasse

all-devices-details

Sa naissance avait été annoncée il y a quelques mois, l’Académie du goût d’Alain Ducasse est désormais en ligne.
Moyennant un abonnement premium de 4,99 euros/mois vous profiterez d’un accès illimité au meilleur de la gastronomie, et à une communauté d’experts et de passionnés.
A votre disposition : plus de 5000 recettes de chefs incontournables, des centaines de vidéos interactives, des programmes en live pour tous les amoureux du goût, et toutes les ambitions culinaires.
Les + : une offre découverte gratuite de 15 jours, un design leché, des grands noms, des bonnes adresses.
Les – : pas encore trouvés…

Le petit nouveau : Like a chef
image_1-610x300

Like a Chef, c’est un tout nouveau site, qui marie : recettes de chefs, astuces ou gestes techniques filmés, bonnes adresses ou encore des cours de cuisine en direct. Près de 800 recettes pour toutes les bonnes occasions sont déjà en ligne.
Grâce à de nombreux tutos présentés par les chefs de l’Institut Paul Bocuse, on apprend à découper une volaille dans les règles de l’art, réussir à la perfection une béarnaise ou une crème anglaise, apprendre à découper des champignons en brunoise, à tourner des artichauts, à maîtriser les pommes pont-neuf ; et ce pour le plus grand bonheur de toute la famille. Abonnement : 4,99 euros/mois
Les + : la caution de l’Institut Bocuse, 7 premiers jours de découverte gratuit.
Les - : une offre un peu moins fournie que la concurrence

Photos : Ducasse, L’atelier des chefs, Larousse Cuisine, Like a chef

La Cevicheria : bar à ceviches Paris 2ème.

En ballade dans le Sentier ce weekend j’ai découvert cette super petite adresse spécialisée dans les ceviches (plat sud américain à base de poisson cru mariné) qui m’avait été conseillée par Anne-Laure du blog Rue Rivard et dont l’amoureux péruvien avait certifié la qualité et l’authenticité des plats.

603078_615056635217022_179402990_n

C’est donc assez confiantes que ma convive et moi prenons place.
Une serveuse souriante nous explique rapidement la carte et les quelques incontournables tels que LE ceviche traditionnel à base de poisson cru, mariné dans une sauce mêlant citron vert, ail, piment et gingembre (le fameux «leche de tigre»). .
D’autres préparations intriguent : Yuzu-thon, daurade-pêche, saumon-mangue. Au total une dizaine de recettes (entre 10€ et 14€) toutes réalisées à la minute et à base de produits frais, français achetés auprès des maraîchers, poissonniers du quartier.

photo 1

Nous sélectionnons trois ceviches et un petite salade de quinoa à partager (compter 1 ou 2 ceviches par personne en fonction de votre appétit).
Nous débutons avec un ceviche de thon, yuzu, grenade et coriandre. Frais, bien assaisonné. La grenade apportait le petit plus qui donnait tout son intérêt au plat. Une belle création.

photo 2
Nous continuons avec le ceviche traditionnel.
Le poisson est mariné minute et conserve ainsi une fraîcheur unique. J’ai beaucoup aimé les grains de mais grillés qui donnait des notes plus fumées au plat.

Enfin un vrai coup de cœur pour le ceviche daurade, pêche, menthe et oignons rouges marinés. En un mot : encore!
Très subtil mélange que je vais leur piquer pour réessayer à la maison.

Et puis aussi une petite salade de quinoa et légumes un peu trop salée à mon goût…
photo 3

Pour résumer : une super petite adresse avec une fraîcheur de produits comme vous en trouverez peu à Paris. Une équipe souriante et serviable pour des prix tout à fait honnêtes à quelques pas des Halles et du cœur de la capitale.

Informations pratiques
16 Rue Marie Stuart, 75002 Paris, France
+33 9 80 88 58 05
Ouverture du mardi au samedi pour le déjeuner et le diner.
Page Facebook de la Cevicheria

Photos Alice.P et La Cevicheria (devanture)