Un étoilé à Paris sans se ruiner : pensez au déjeuner!

Chers lecteurs, vous êtes nombreux à me solliciter régulièrement pour que je vous fasse bénéficier de mes bonnes adresses parisiennes pour vos repas en amoureux, en famille ou entre amis.
Et vous êtes d’autant plus nombreux à me poser cette question « Et un étoilé sans me ruiner tu connais? ». Soyez bénis, la réponse est OUI! La solution : y aller le midi :)
pic-ddp

Pour être tout à fait claire d’emblée on ne mange pas dans un étoilé pour moins de 50€/60€ par tête (hors boissons).
Soyons réalistes, les restaurateurs ont des charges incompressibles, des salaires à payer et des loyers à honorer (surtout à Paris à payer) et ils doivent en même temps nous faire rêver sans sacrifier la qualité.
Néanmoins certains chefs ont habilement réussi à nous ouvrir les portes de la gastronomie avec des menus accessibles lorsqu’on souhaite se payer une part de rêve sans se ruiner. La solution : les menus du déjeuner!

Sola,  Paris 5ème, 1* étoile > A tester le midi l’excellent menu : Amuses, Entrée, Poisson, Viande et un dessert pour 48 euros (même le samedi!) du chef Yoshitake Hiroki. 12 Rue de l’Hôtel Colbert, 75005 Paris. Tel : 01 43 29 59 04
Mon article plus complet 
photo-4

Itinéraires Paris 5ème, 1* étoile > Menu découverte le midi à 49€ par personne pour l’ensemble de la table amuse-bouche, entrée, poisson, viande et dessert une légère dégustation au gré du marché !
5 rue de Pontoise, 75005 Horaires : 12h-14h et 19h-22h30. Réservation uniquement par téléphone et obligatoire +33 1 46 33 60 11. Le restaurant est fermé le dimanche, lundi et samedi midi
Mon article complet
slider233

La Dame de Pic, Paris 1er, 1* étoile > Au déjeuner, la très talentueuse Anne-Sophie Pic propose un menu à 49€ pour une belle entrée en matière dans son univers avec une dégustation en trois actes :
> La truite légèrement fumée, bouillon dashi et ail des ours
> Le foie de veau citron Cédrat et artichauts poivrade
> Le riz au lait noix de coco, mangue et poivre Cubebe
20 Rue du Louvre, 75001 Paris. Tél :01 42 60 40 40
Site internet
1801121_10152926667974935_2681777336492060830_o

Akrame, Paris 16ème, 2** étoiles > Si vous ne le saviez pas déja, Akrame c’est mon chouchou. Le midi, ce chef talentueux propose un menu trois plats à 60€. Une découverte de sa cuisine, moderne, inventive et subtile. Un excellent rapport qualité prix à tester de toute urgence.
19 rue Lauriston Paris 16ème
mon article complet

Septime, Paris 11ème, 1* étoile >  Bertrand Grebaut est l’un des virtuoses de sa génération. Le midi en semaine, le chef propose des menus entre 30€ et 60€. Des offres extrêmement abordables pour tester la cuisine étoilée d’un grand futur très grand de la gastronomie française.
80, rue de Charonne Paris 75011. Tél : 01 43 67 38 29
mon article complet
septime-3

David Toutain, Paris 7ème, 1* étoile > Il a fait frémir tout Paris fin 2013 en s’installant dans le très guindé 7ème arrondissement. Le midi le chef, prix du Fooding 2014 exécute un menu « Berce' » : entrée + plat + dessert à 45€.
Une belle maîtrise et des goûts uniques.
29 Rue Surcouf, 75007 Paris. Tél : 01 45 50 11 10
Site internetslider_david_toutain_tous_3153_jpeg_north_1160x630_white

Shang Palace, Paris 16ème, 1* étoile > Fan de cuisine cantonnaise? La Shang-Palace est un incontournable pour vous! En semaine du lundi au vendredi le restaurant étoilé du Shangr-La propose un exceptionnel menu Dim-Sum (avec un chef dédié à cet art) pour 52€. Les buns de porc laqué et les nems de crevettes au riz rouge croustillant et crevettes sont à se damner!
10, avenue d’Iéna, Paris, 75116. Tél : 01 53 67 19 98
Menu à découvrir ici
Shang-Palace_Carte-Dim-Sum_Crepes-de-Riz-Rouges-aux-Crevettes_hdef

Festival de Cannes 2015 : Gastronomie sur le tapis rouge

A moins d’un mois désormais de l’ouverture du 68ème festival de Cannes, les annonces gourmandes autour de cet évènement mondial du cinéma se succèdent.
Car oui, en plus d’être THE place to be pour les stars et les cinéphiles, Cannes est désormais l’un des incontournables du circuit gastronomique pour les chefs et les foodistas.
La preuve, depuis cinq ans, les marques ont investi le créneau et proposent des partenariats de haut vol pour nous en mettre plein la vue.
Cannes 2015, les évènements food à ne pas manquer :

> La Plage Nespresso
Cette année Nespresso s’est associé à 3 grands noms de la gastronomie française venus cuisiner une série de diners sur la Croisette. Ils proposeront des plats inspirés de leur film préféré.

Au menu
Christophe Dufau proposera une  Langouste puce, pasta e flagioli associé au Grand Cru Dulsão do Brasil en l’honneur du film Le Monde du silence
Florent Layden cuisinera un canard fumé au foin (sa marque de fabrique), morilles croustillantes allié à un Grand Cru Indriya from India en hommage aux 400 coups de Truffaut.
Yves Camdeborde concluera le diner avec une religieuse crémeuse, Fine gelée, poivre de Sichuan, noix de pécan, Grand Cru Arpeggio en référence au film Sous le soleil de Satan.

recetteDufau-315x470Ladeyn-ok-315x470recetteCamdeborde-315x470
Conquis? Vous pouvez tenter de gagner une invitation pour deux à l’un des diners de la Plage Nespresso >> nespresso.com/cannes

> La Cucina San Pellegrino
unnamed

San Pellegrino nous donne rendez-vous du 13 au 22 mai 2015 pour « La Cucina S.Pellegrino ».
A l’occasion du 68eme Festival International du Film de Cannes, S.Pellegrino® crée une prestigieuse table d’hôtes étoilée au cœur de la Croisette, une manière pour la marque de cultiver une nouvelle fois l’amour de la table, le glamour et l’art de vivre à l’italienne.
Chaque jour du Festival, à l’abri de la frénésie cannoise, des chefs français étoilés et de
renom se relayeront et revisiteront, chacun à leur manière, la cuisine italienne pour proposer à une personnalité en vue et à ses convives un menu gastronomique sur-mesure.
Casting de folie aux fourneaux pendant la quinzaine : Jacques Chibois 1*, Mauro Colagreco 2**, Ronan Kervarrec 2**, Stéphanie Le Quellec 1*, Nicolas Navarro et le monument Michel Roth.
Bon n’étant pas une « personnalité en vue » je ne pense pas pouvoir tester malheureusement

> L.A Beach avec Jérémy Moscovici
Vous vous souvenez probablement de Jérémy, ce candidat de Top Chef insolement doué et un chouillat prétentieux qui a participé à la dernière saison?
Eh bien le jeune cuisinier fait son petit bonhome de chemin.
Pendant les quinze jours du Festival de Cannes, il mettra son talent au profit des clients du L.A Beach en proposant des Plateaux Gourmets – Tapas du monde à base de produits d’exception : fois gras, truffe, homard et caviar.
Sans oublier une très belle carte des vins!

5AE3H_Pm

13-19 avril : l’agenda food de la semaine

Une nouvelle semaine commence sur la planète foodie.
Alors pour ne rien rater des évènements food de la semaine découvrez notre agenda.

Lundi 13 avril :Tous devant la finale de Top Chef.
Après 12 semaines de compétition la saison 6 de Top Chef touche à sa faim/fin.
La grande finale opposera ce soir deux candidats aux profils très différents :
Xavier Koenig, jeune commis de cuisine qui brille par son inventivité et son inoncence et Kevin D’Andrea, brigadier dans un palace qui a fait sa place dans le concours grâce à sa technicité et son raffinement.
En attendant ce soir les premières images de l’émission sont à découvrir sur la page FB de Top Chef.

11127819_10152905153493251_9183927969035141008_n

Mardi 14 avril : Sous le soleil on file Aux Prés
L’annonce a été faite la semaine dernière, le Bistrôt de Cyril Lignac, le Chardenoux des Prés à St Germain des Prés fait peau neuve. Nouveau nom : Aux prés, et nouvelle carte. On nous promet un brunch sensationnel à 35€ le weekend et une carte de première fraîcheur. A tester à l’arrivée des beaux jours.
Infos : restaurantlechardenouxdespres.com
27 rue du Dragon
75006 Paris
+ 33 (0)1 45 48 29 68
11148756_895745713801129_4252754018160589975_n

Mercredi 15 avril : Joyeux Hanami avec Nikka.
Pour célébrer Hanami, la fête japonaise des cerisiers en fleurs, la marque de whisky japonaise Nikka s’associe avec la eat place du moment : Dersou pour un pairing exceptionnel concocté par le duo Taku Sekine et Amaury Guyot.
ça promet!
Infos : ykw.fr/hanami-nikka-cocktail-dersou/
À partir du 14 avril au 9 mai.
Dersou, 21 Rue Saint-Nicolas, Paris 11
hanami-nikka-cocktail-dersou

Jeudi 16 avril : Le frozen tea time fait son entrée au Prince de Galles
Millefeuille861x196

Avec l’arrivée des beaux jours le luxueux hôtel parisien où officient Yann Couvreur et Stéphanie Le Quellec présentera sa version printemps/été du tea time avec une collection dédiée. On a hâte de vous la présenter!
Infos :
33, avenue George V, 75008 Paris
Tél: +33 (0)1 53 23 78 50

Vendredi 17 avril : On commande le dessert chez Foucade.
Le sucre est mort, vivre le sans sucre. Tel est le nouveau crédo de la pâtisserie de 2015. Parmi ceux qui ont capté la tendance et surfent sur la vague : Foucade, la pâtisserie légère et gourmande qui nous veut du bien.
Plus d’informations.
10897883_1543207982624910_2312011762045157672_n

Samedi 18 avril : On file chez Tannat, le petit nouveau.
C’est ouvert depuis une semaine seulement mais les foodies et instagrameurs se chuchotent déja l’adresse. Nicolas, ancien grapheur devenu cuisinier (passé par la Tour d’Argent) propose une cuisine multiculturelle qui associe saveurs sudistes et africaines. ça détonne nous dit-on.
Infos : 119 avenue Parmentier 75011 Paris
Site web
10423972_1419149415057857_4492467259451337888_n

Dimanche 19 avril : On réserve son billet pour le festival Taste of Paris du 21 au 24 mai 2015. A M-1 (presque) de l’évènement organisé par le groupe Alain Ducasse et Electrolux, la billetterie en ligne ouvre. N’attendez plus pour réserver votre place (35€/pers) afin de venir déguster sous les nefs du Grand Palais les créations des plus grands chefs français comme Kei Kobayashi ou Akrame Benallal. Réservations

Et encore…à venir l’ouverture de la pâtisserie rue des Martyrs (Paris 9ème) de Laurent Favre-Mot. Suivez les travaux sur Facebook. La collaboration entre Guy Martin et Guerlain au 68 avenue des Champs Elysées et l’ouverture du premier supermarché sans emballages à Nantes

Tea time : le top 5 des palaces parisiens

Shangri-La, Prince de Galles, Meurice?
Vous me sollicitez souvent pour connaître mon avis sur les tea-times des palaces parisiens. Je vous propose donc de découvrir aujourd’hui mon Top 5.

1. La Bauhinia au Shangri-La Paris
IMG_0111

Sous la rayonnante et splendide coupole de la Bauhinia, le chef pâtissier François Perret propose aux clients un tea-time copieux, élégant et raffiné.
Pour 39€ euros vous vous régalerez de mini sandwichs, de biscuits et de pâtisseries maison à tomber et d’une boisson chaude de votre choix (je vous conseille le thé blanc, un délice). A la dégustation, on fond tout particulièrement pour la bouchée à l’orange ou l’entremet noisette/guanduja/citron. Des scones bergamotes et earl-grey accompagnés d’une confiture maison et d’une crème montée à la vanille nous font succomber définitivement.
Pour une expérience unique je vous recommande l’ARTea time, une idée brillante de Mélanie Hubert et François Perret en association avec la RMN.
Le concept? Marier art et gastronomie en proposant une pâtisserie clin d’oeil à une exposition du Grand Palais ainsi qu’un billet coupe-file pour cette dernière. En ce moment c’est Velazquez qui est à l’honneur
Informations pratiques
IMG_0112

2. Le Dali au MeuriceIMG_0175
Au même titre que François Perret, Cédric Grolet, le chef pâtissier du Meurice aurait mérité d’être sur la première marche du podium.
Testé et approuvé, ce tea-time également très copieux fait mouche.
Traditionnel et bien achalandé, le beau plateau garni déposé sur votre table se compose de 3 étages. Commencez par les fingers sandwichs. Mention spéciale pour celui au pesto de roquette et mozzarella.
On poursuit avec les biscuits et sablés. Un démoniaque cookie au caramel vanillé et noix de pécan me tape grave dans l’oeil. La découverte se poursuit avec des mini-financiers et des scones maison. Arrive enfin l’étage de la pâtisserie. Tous les incontournables de la maison sont là : tarte au citron meringuée, tartelette poire et croquant à l’amande.
On accompagne tout celà d’un exquis chocolat chaud à base du chocolat de la Manufacture d’Alain Ducasse.
Prix : 46€/pers pour le Very British tea-time.
Informations pratiques
IMG_0180

3. Le tea time by Michalak dans la galerie des Gobelins au Plaza Athénée
11053867_10153190607168711_2116876888823885222_n A vrai dire ce n’est pas vraiment un tea-time au sens propre du terme. En effet, le tea-time du Plaza c’est plus un goûter déguisé. Pas de mini sandwichs ou de préparations salées au programme.
En revanche les splendides pâtisseries de Christophe Michalak champion du monde de pâtisserie en 2005 (10 ans déja!). L’incontournable religieuse au caramel au beurre salé est un must accompagnée d’un capuccino.
Prix : 40€/pers.
Informations pratiques

4. Le Prince de Galles
1619607_10153022902616293_1183607302548038680_n

Au sein de l’hotêl, Les Heures, le café propose le tea-time du talentueux chef pâtissier Yann Couvreur. Deux formules sont disponibles.
Le tea time à la française avec une boisson chaude, une pâtisserie au choix et un assortiment de cakes ou le tea time à l’anglaise (que je vous recommande) avec les mini sandwichs, les scones, les cakes, les tartelettes et les macarons.
Les meilleurs scones de Paris pour moi accompagnés d’une crème muscovado et de marmelade. Une version « frozen tea time » pour l’été est également en préparation. Stay tuned!
Prix : 32€ pour la version française, 47€ pour la version anglaise
Informations pratiques

5. L’afternoon tea-time du Trianon Palace à Versailles.
10526091_836443493061253_6874927540756735321_n

Pas à Paris mais presque! Quand on prend le tea time au Trianon Palace on se sent Marie-Antoinette (à la belle époque) pendant quelques heures.
Servi au Gallery Bar du Trianon Palace le tea time d’ Eddie Benghanem, se compose d’un assortiment de gâteaux chocolat amandes, vacherin au marron glacé, petites meringues, scones et confitures, jus de fruits pommes poires et sirop de rose à tomber.
Pour la boisson chaude choisissez le thé de Marie-Antoinette. Un thé de Ceylan aux pommes fraîches et roses du Potager du Roi de Versailles et conçue pour la reine en 1778.
Prix : 35€/pers
Informations pratiques

Carnet de voyage : Islay et Jura, sur la route du whisky écossais.

Épisode 1 : Islay, l’Ushuaïa du whisky
10945801_974182722600172_531451824213480579_o

Il y a quelques jours j’ai eu la chance de m’envoler pour l’Ecosse et plus précisément pour l’Île d’Islay, 3 000 habitants, à 40min d’avion de Glasgow pour un séjour mets & whisky.
Isaly c’est un écrin de verdure et de naturalité balayé par les vents et les embruns entre l’Irlande et l’Ecosse. C’est sur ces terres méridionales de l’archipel de Hébrides que sont distillés des whiskys de renommée mondiale : Bowmore, Lagavulin, Coa Ila, Bruichladdich, …

Accompagnée par Martine Nouet, spécialiste mondiale du whisky installée sur l’île je vous emmène en immersion sur cette terre my(s)thique dont on revient imanquablement changé.

IMG_9813

Déja huit distilleries sur l’île et bientôt une neuvième.
Toujours florissante, l’économie du whisky attire à Islay des investisseurs et des amateurs du monde entier prêts à faire plus de 10 000km pour s’imprégner de toutes les singularités de ce whisky insulaire. « Le whisky connait une popularité grandissante, les amateurs sont de plus en plus nombreux, l’Asie est un marché très en demande » nous confie Martine Nouet lors d’une visite.
Au fil des décénnies, l’île a compté jusqu’à 11 distilleries, soit l’une des plus fortes concentration au monde en terme de distillerie au m2/habitant.
Aujourd’hui huit sont encore en activité dont Ardbeg et Laphroaig qui célèbrent cette année leur bi-centenaire.
Pour ces anniversaires exceptionnels les deux distilleries proposent des éditions spéciales (Perpetum pour Ardbeg) – vendues sur place uniquement – que les amateurs s’empressent d’acquérir lors de leur passage à Islay. Des bouteilles rares et chargées d’histoire à conserver précieusement.
Plus récemment c’est la maison Kilchoman qui s’est installée sur l’île; en 2005 et qui fête ses 10 ans cette année.
Le français Jean Donnay, déja propriétaire de la distillerie Glann Ar Mor en Bretagne devrait venir s’installer sur les collines verdoyantes de l’île à partir de juin 2015 et donner naissance à Gartbreck.
Aujourd’hui, la plupart des distilleries appartiennent à des groupes d’investissements français et asiatiques (Malaisie, Inde…)

La tourbe : le marqueur incontournable du whisky d’Islay
Blend ou single malt, les productions des distilleries d’Isaly ont en commun un traceur olfactif et gustatif qui fait toute leur typicité : la tourbe.
Abondante sur l’île la tourbe est utilisée par les distilleries dans la réalisation de leur production et donne au whisky de très belles notes fumées que les français (tout particulièrement) adorent.
D’une disitllerie à l’autre la présence de la tourbe est plus ou moins marquée, le malt fumé à froid chez Laphroaig ou Bowmore ajoutera une touche plus intense encore. Alliée aux notes iodées des brises marines qui balaient les distilleries installées au bord de l’océan le whisky d’Islay est comme nul autre.
10828174_976600579025053_4317037034778927803_o

Un tourisme encore confidentiel
Bien que le whisky draine naturellement de nombreux amateurs sur l’île qui effectuent consciencieusement leur Compostelle spirituelle distillerie après distillerie, le tourisme reste assez peu développé à Islay. Bowmore, la plus grande ville de l’île compte seulement 2/3 hôtels vite saturés (réservation obligatoire 1 an à l’avance) quand arrive le Malt and Music Festival organisé chaque année fin mai.
Aussi un bon séjour sur Islay nécessite organisation et anticipation.

10849963_975238695827908_7715553637299477076_n

Arriver sur l’île et se déplacer.
Pour arriver à Islay vous avez deux options, l’avion ou le ferry.
Chaque jour Flybe propose une liaison depuis/vers Glasgow. Compter 40 minutes et 200€ (oui c’est assez cher mais ça les vaut largement…)
En ferry toujours depuis Glasgow comptez six heures de traversée.
Pour vous déplacer sur Islay vous pouvez louer un véhicule au microscopique aéroport. Attention à anticiper la réservation pour ne pas vous retrouver sur le carreau le jour J.
Ou sinon vous pouvez également profiter des services que propose Christine et de son mini-bus « The lady of the Isles« . En sa compagnie vous pourrez découvrir l’île à votre convenance avec un programme sur mesure. Cette insulaire expensive et passionnée est sans nul doute la meilleure ambassadrice que l’on puisse rêver d’avoir pour découvrir Islay.

10923272_976319405719837_742491461035893129_n

Se loger à Islay
Je vous recommande chaleureusement les deux B&B/hotels que j’ai testé lors de mon séjour. Pour chaque adresse j’ai apprécié la literie confortable, le petit déjeuner copieux et l’accueil chaleureux.
Bridgend Hotel > environ 130£ la chambre double avec le petit déjeuner. Site internet
Skerolls House > mon coup de coeur du séjour. Un hôte remarquable d’attention et de bienveillance. Un petit déjeuner de rêve! environ 110£ la chambre double avec le petit déjeuner. Site internet
11083941_976319519053159_5991327445862882011_n

Si votre budget vous le permet et que vous voulez vivre une expérience unique, certaines distilleries possèdent également leur propre cottage qu’elle loue pour une nuit, une semaine. Des lieux généralement très cosy, redécorés par des grands noms du design ou luxe et sobriété s’associent avec goût.
Le cottage de Bowmore par exemple propose des nuits en basse saison entre 55£ et 200£.

Se restaurer à Islay
Je vous conseille plusieurs bonnes adresses pour tester les spécialités locales sur l’Île comme les fruits de mer, le black pudding, le chowder ou encore le haggis.
Pour le diner rendez-vous au restaurant de Port Charlotte ou après avoir diner dans le vous pourrez terminer la soirée au pub devant un concert de musique traditionnelle. On teste le saumon fumé, les coquilles Saint-Jacques et la biche rôtie.
Chaque distillerie offre également un coin restauration où vous pourrez grignoter un lunch rapide à base de sandwich, fromage ou oeufs à accompagner d’un whisky de la maison à la fin de votre visite.
Testés et approuvés les cafés des distilleries de Ardbeg (the Old Kiln Café) et Kilchoman.
Enfin pour un tea time, je vous recommande l’adorable The Celtic Coffee Shop à Bowmore. Un petit café à l’étage d’une boutique de souvenirs, librairie et autres bibelots en tout genre où vous trouverez des cakes et biscuits maison à accompagner d’un thé ou d’un café latte.
11075170_976319265719851_321673090091359036_n

Dans quelques jours de vous emmènerai à la découverte de Jura, une île encore plus sauvage. To be continued…

 

Revue déco : nos conseils pour réaliser une belle table

Paques dans quelques jours, un anniversaire, un baptême ou encore un mariage..Pour ces occasions il est important de soigner la décoration de sa table et de sa salle de réception.

Depuis quelques années des petites entreprises se sont spécialisées dans la décoration de table pour les particuliers.
Très en vogue la décoration est une source intarissable de bonnes idées et d’inspirations pour nos belles tablées.
Pour vous aider à préparer votre table, en totale autonomie, avec un coup de pouce ou carrément avec l’aide d’un pro je vous ai compilé mes bonnes petites adresses

80297205_p

Photo @Rose & Cook

1. Je crée ma table en totale autonomie :
Il y a deux ans j’avais publié un article sur ce que l’on appelle des sweet tables.
De jolis buffets sucrés à réaliser soi-même avec une thématique centrale.
Parmi les très chouettes réalisations maison je vous conseille de jeter un oeil à celle de Rose & Cook sur le thème des pandas ou encore d’Annie by Abc sur le thème de Starwars.

Où trouver tout le matériel?
Pour trouver les petits accessoires qui feront la différence sur votre table je vous recommande le site mysweetboutique qui propose d’adorables petits objets, pots, serviettes, pailles etc.
Il y a aussi minimall.fr qui est un site de déco de jeunes designers qui proposent des pièces sympas.
Sinon la grande enseigne Truffaut propose des tutos intéressants pour réaliser des décos soi-même.
Prix à partir d’une trentaine d’euros pour une belle table
10390443_696585620403412_1628105313089678404_n11010008_843161995745773_7823762303116984329_n10342908_514397195332388_5788203447593860116_n1912499_636771593094947_7607878668652620751_n

2. J’ai besoin d’un petit coup de pouce :
Cette année à Noël j’ai découvert le super concept : Invite & Décor et ça a été un coup de coeur!
Les coffrets d’Invite & Décor sont nés de l’imaginaire d’Angèle pour embellir et simplifier notre vie : des décors de table complets, conçus pour de nombreux évènements sous forme de box qu’on reçoit à la maison. Génial non?!
Un moyen de dresser une table belle et créative simplement et rapidement!
J’avais adoré la version « onirique » de Noël!
Prix doux à partir de 40€ pour une box complète.
Angèle fait également des commande sur mesure et à l’image de votre évènement/
coffret-decor-tendres-paques

3. Je laisse faire les pros.
Pour un repas de famille ou tout autre type d’évènement il y a pour moi deux jolis créateurs qui feront sans conteste des merveilles chez vous :

Fraise Basilic : La talentueuse Sandrine réalise de très belles décorations de tables, des buffets (traiteur aussi) sur mesure pour vos soirées. On adore ses créations fraiches et pleines de vitamines qui donnent la pêche et subliment la soirée.
Découvrez toutes ces belles réalisations sur Facebook!
Prix : sur demande
10155953_1088754891151651_8896283122836683830_n10408829_1060888623938278_8456890445313826108_n

Nymphéa’s factory
Paul & Amélia c’est un adorable couple fusionnel et touche à tout qui un beau jour a décidé de plaquer les études pour lancer Nymphéa’s factory.
Leur petite entreprise propose d’organiser pour vous un évènement. Du sol au plafond, de la décoration au traiteur ils se chargent de tout!
Leur univers aux couleurs poudrées, douces et pastels nous plonge dans une belle féérie qui se poursuit tout à long de l’expérience qu’ils proposent.
Déja sollicités par de grandes marques ils ne devraient pas tarder à exploser !
Suivez les sur Instagram et Facebook!
Prix : sur demande
logoheaderblogNymphea factory

 

Hexagone, ça ne tourne pas rond chez Mathieu Pacaud et on adore!

Fin 2014, le plus jeune chef trois étoiles de France, Mathieu Pacaud (l’Ambroisie avec son père) ouvrait Hexagone et prenait son indépendance. Une toile blanche de 1000m2 avenue Kleber entre l’Arc de Triomphe et le Trocadéro.
Pour ce premier chapitre de son aventure en solo le chef n’a pas lésiné sur les moyens et nous offre un exercice gourmand de haut vol. 

gilles-boissier-restaurant-paris-2

Gilles & Boissier

Avant de vous parler de la table arrêtons nous sur le cadre.
Un véritable coup de cœur pour cet ancien hotel entièrement rénové par Gilles & Boissier.L’inspiration Art Déco est indéniable et se lit depuis la rue lorsque l’on découvre les lettres blanches sur fond noir de la façade du restaurant.

En entrant on découvre tout d’abord un grand bar où l’on peut siroter un drink en soirée avant le diner. D’ailleurs on vous conseille Mademoiselle rose, la création maison pour la Paris Cocktail Week

Lumière tamisée, motifs géométriques marqués, bois et touches de couleurs jaunes, blanches, dorées, le tout est chic et contemporain. J’adore! Tout à fait le type de déco que j’aimerais chez moi (à bon entendeur ;)).
Signalons également de très belles collaborations comme celle de Alex & Marine à  qui ont réalisé les fresques de la salle de restaurant que l’on découvre en descendant les quelques marches qui nous guide vers la partie restauration.
La vidéo vaut le coup d’oeil

En rez de jardin la salle principale d’une quarantaine de couverts est tout en longueur. Ici lumière naturelle, touche de vert tendre et surtout ces impressionnantes fresques faites à la main inspirées de la faune et de la flore. Vaisselle sobre mais élégante pour ne pas perdre de vue le petit jardin et la décoration.
On prend place sur une des grandes banquettes qui courent le long du mur et l’on s’impatiente qu’enfin débute la dégustation

10393699_792433040826756_5434489014900154050_n

(c) Jérôme Galland photographe


Dans l’assiette : un déjeuner en quatre mouvements

> le plat signature : oeuf en blanc manger et capuccino de petits pois. Un concentré de verdure dont l’association à la richesse du jaune d’œuf et la palette florale d’un Bourgogne blanc Hautes-Cotes de Nuit Clos Saint-Philibert 2012 forme un trio de choc léger et frais qui nous en dit déjà long sur le talent du chef.

10425414_806685179401542_3376497456287794615_n

Oeuf en blanc manger © Jacques Gavard

> Lotte, réduction de Noilly-Prat, tétragone et citron confit.
Mon dieu cette sauce!!!!! Mon dieu cette sauce!!! Je me serai sauvée avec la saucière si ça avait été possible…dans une association simple mais sublimée par une parfaite cuisson de la lotte et toujours le Bourgogne on se lèche les babines en sauçant goulûment les dernières gouttes de sauce.
IMG_0031

> Reprise avec le suprême de volaille de Bresse, condiments d’une diable, bulle d’échalote, cerfeuil tubéreux et truffe. Douceur et mariage complémentaire entre la volaille et les légumes rehaussés par un Méo Campo Côtes Catalanes Esprit Horizon 2012 au nez ensoleillé et fruité pour une première touche de printemps.
IMG_0037

> Divin dessert ganache Bayano Brésil, glace miel, croquant noisette, sarrasin glacé et soufflé. Une légère amertume du chocolat et du sarrasin parfaitement ajustée à la douceur du miel et à la richesse de la noisette.
IMG_0038

On jubile.
Sortie de table nostalgique avec une idée en tête : à quand le prochain diner?

Alors que se murmure déjà une potentielle étoile en 201 pour Hexagone on apprend que le restaurant proposera un espace avec une cuisine encore plus haut de gamme.
On en salive déja

Informations pratiques:
Hexagone 83-85 avenue Kléber 75116 Paris
Téléphone : 01 42 25 98 85
Ouverture du mardi au samedi de 12h-14h30 et de 19h à 22h30.
Bar ouvert de 12h à 2h.
Site internet
Page Facebook
Compte Instagram