Abri

C’est la tendance du moment : la cuisine Française revisitée pas nos amis nippons!
Abri, la petite cantine japonaise du 9ème arr. de la capitale en est l’exemple parfait.
Pas de nom sur la façade et une déco minimaliste, une cuisine à la française dans un esprit oriental.

79419289_p

« Une table pour ce soir?….Ah non madame je n’ai pas de places avant début avril…avril 2014 hein! « . Bref vous voyez le truc! Pour vous dire Lefooding à même mis en place une opération avec la marque Master Card dont le nom est « booker l’imbookable » afin de bénéficier de passe droit dans les restaurants les plus « hypes »…Abri en faisait partie.

J’ai eu l’occasion de découvrir ce petit restaurant d’une vingtaine de couverts au détour d’un article de la Sainte Bible de toute bonne foodista, je veux parler de LibéFood en novembre 2012.
A l’époque c’était encore « bookable » dans des délais raisonnables.
Maintenant je vous recommande une bonne dose de patience car ça en vaut la peine et je vais vous expliquer pourquoi.

Qu’est-ce qu’on mange chez Abri?
J’y suis allée deux fois pour diner je ne pourrai donc pas vous en dire plus sur les déjeuners même si de nombreux échos sont également assez élogieux sur le travail du binôme composé du chef Katsuaki Okiyama et de sa Seconde Haruka Casters.

Comme dans beaucoup de restaurants parisiens en vogue Abri propose un menu unique à 38.5€ avec 3 petites entrées, un poisson, une viande et un dessert.
Qu’on soit petit oiseau ou gros mangeur on sort de table l’estomac bien rempli et l’esprit reput par tant de mélanges et d’associations atypiques.
En y retournant une seconde fois avec des amis (2mois d’intervalle entre les 2 diners) j’ai été par contre assez déçue ainsi que mon Jules de constater que les recettes ne changent pas souvent. Donc même si c’était bon nous avons mangé plus ou moins la même chose deux fois.

Mais j’en viens enfin au vif du sujet : l’assiette.

Lors de notre deuxième visite nous avons pu déguster les plats suivants :
Entrée 1 : carpaccio de bar au citron et à la vanille – Super association et très frais
Entrée 2 : Velouté froid de panais et émulsion au jasmin – La révélation de ce repas
Entrée 3 : Encornet et cêpes sur une purée d’artichaut – Sans plus mais je ne suis pas une grande fan des encornets entiers
Plat de poisson : Du turbo basse température aux petits légumes – Classique mais bon
Plat de viande : Du pata negra (très à la mode sur les cartes cette année) avec des petites pommes de terre grenailles fondantes à souhait – Bien maîtrisé
Dessert : fondant chocolat et sorbet chocolat – Un vrai plus dans ce dessert grace au sorbet chocolat

photo 2photo 4photo 3photo 5photo 1 photo 2

Pour accompagner ce repas nous avions pris une bouteille de Vouvray 2007 (je n’ai plus le nom du domaine en tête). Une vraie bonne surprise pour l’abordable somme de 23€

La soirée fut des plus agréables. J’ai tout de même regretté la cuisine ouverte et ses odeurs de cuisson mélangées et assez fortes qui ont imprégnés tous nos vêtements et mes cheveux.

Informations pratiques :

Restaurant Abri
92, rue du Faubourg-Poissonnière
Paris (75010)
Gare du Nord, Poissonnière & Cadet
+33 1 83 97 00 00
Photos ©Alice.P
Publicités

3 réflexions au sujet de « Abri »

  1. Ping : Où manger les meilleurs bibimbaps de Paris? | Plus un zeste!

  2. Ping : Testing : Les déserteurs, Paris 11ème | Plus un zeste!

  3. Ping : Coretta, du swing dans l’assiette | Plus un zeste!

Laissez moi un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s