Lulu Rouget / Une histoire de famille

Comme je vous le disais Paris est ma ville d’adoption depuis bientôt trois ans, mais mes racines restent dans l’ouest, à Nantes où j’ai passé 18 ans de ma vie.
J’y suis donc beaucoup attachée. Pour ceux qui ne connaissent pas cette jolie ville (où certes il pleut plus que la moyenne nationale) je vous invite à y faire un tour. La vie culturelle est bouillonnante. Mais pas que! Nantes a également son lot de très jolies tables dont Lulu Rouget fait partie. Deux trois autres méritent aussi le détour. Je vous en reparlerai vite (L’U.Ni etc.). A chaque passage à Nantes la tradition familiale veut qu’on se retrouve autour d’une table pour se retrouver et partager un bon moment et Lulu en fait partie.

P1060562

Lulu Rouget c’est le restaurant d’un chef talentueux Ludovic Pouzelgues (cf Lulu) et de tout une équipe pétillante et attentionnée dirigée par Guillaume Maccotta ancien de la Mare aux Oiseaux – Le restaurant étoilé de Eric Guérin.
Situé dans le centre de Nantes près du Cours des 50 otages, le restaurant d’une vingtaine de couverts propose une décoration moderne faisant la part belle aux matériaux naturels : pierres, bois, métal, des clichés du photographe Christo aux murs, sans oublier le « rouget » emblème du lieu.
Côté déco vous voila rassuré.

Et dans l’assiette?
Je suis allée deux fois chez Lulu, pour un diner et pour un déjeuner. Je vais revenir sur mon déjeuner en compagnie de deux comparses qui se reconnaitront.
Le midi le restaurant propose une formule à partir de 18€ Entrée/Plat ou Plat Dessert et jusqu’à Entrée/Plat/Dessert + Un verre de vin et un café à 25€. Mon naturel de parisienne me fait donc halluciner devant un rapport/qualité prix si concluant.

Lors de ce déjeuner j’ai opté pour cette dernière formule :

Entrée : Fine tranche de boeuf froide avec une sauce à la moutarde et quelques tranches de radis mint (en vert) et pousses fraîches.
Plat : J’ai opté pour l’agneau de lait et ses petites légumes de chez Olivier (choux fleur violet, haricots verts frais et croquants et navets). Un délice. Mes comparses avaient pris le cabillaud basse température et légumes du soleil.
Dessert : un vrai dessert! Je le souligne car ce n’est pas toujours facile pour un cuisinier de se prêter à cet exercice à part entière et auquel je suis très attachée. Crumble aux pommes légèrement tiède avec une mousse citronnée.

P1060565b P1060568P1060566 P1060570

Bref un déjeuner très agréable à base de très bons produits de la région cuisinés avec justesse et talent.
Bravo à toute l’équipe, continuez comme ça!

Pour en savoir plus sur Lulu Rouget retrouvez leur  Page Facebook de Lulu Rouget

Pratique : ouvert les midis du lundi au vendredi et les soirs du mardi au samedi. Téléphone : 02 40 47 47 98
Adresse : 1 rue du Cheval-blanc – 44000 Nantes

Publicités

4 réflexions au sujet de « Lulu Rouget / Une histoire de famille »

  1. Ping : Encore un peu de pain sur la Plantxa – Boulogne Billancourt | Plus un zeste!

  2. Ping : Portrait d’artisan : Olivier Durand, maraîcher | Plus un zeste!

  3. Ping : Viola, cuisine italienne moderne, Paris 17eme. | Plus un zeste!

  4. Ping : Nantes – Çà dépote à Lamaccotte | Plus un zeste!

Laissez moi un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s