Flash back culinaire en 1950

La vraie cuisine est celle dont on ne se fatigue jamais. Après un repas parfait, il faut garder l’impression qu’on serait capable de recommencer. C’est un peu comme après l’amour.
Mais ceci est une autre histoire.

Emile  Roussel, cuisinier

photo 1

Aujourd’hui je souhaitais vous offrir quelques magnifiques pépites de la gastronomie française issue de deux testaments de l’art de vivre à la Française; Cuisine et Vins de France – Larousse édition 1950 et L’Art culinaire Français – Flammarion édition 1951 offerts par les membres de ma famille pour mon anniversaire.

photo 6

Ils appartenaient à mon grand père, passé par l’école hôtelière dans les années 50.
En feuilletant les deux épais volumes j’ai réalisé peu à peu que défilait sous mes doigts une partie du patrimoine gastronomique oublié (en partie – et on ne s’en plaindra pas pour certaines recettes!) des français.

J’ai concocté pour vous une plongée dans la cuisine des années 50 avec une sélection de créations aussi belles qu’incongrues.
Alors tenez vous prêts, j’ouvre la faille spatio-temporelle


Avant tout bon repas il est important de soigner votre table.
Voici quelques bons exemples pour un diner de gala ou encore pour des retrouvailles familiales à Noël. (rien de bien compliqué :))

photo 2 photo 3

Pour ravir les papilles de vos convives pourquoi ne commenceriez-vous pas avec ces médaillons de poulet en gelée dont la composition ferait pâlir un marqueteur?

photo 7

Et si le défi n’était pas encore à la hauteur de votre maitrise vous pourriez vous lancer dans ce roti de porc version galantine décoré avec des truffes et des crudités?

photo 4Et puis parce que votre déjeuner est un remix du Festin de Babette vous décidez de vous lancer dans une foret noire ou peut être même une pièce montée en sucre? A moins que les croques en bouche ne soient votre dada?

photo 1photo 8

 

 

photo 3

Pièce en sucre du MOF patissier 1952

Enfin clin d’oeil à plusieurs membres de ma famille dont mon grand-père qui ont travaillé/travaillent chez Air France et qui confirmeront la nette baisse de qualité sur les plateaux repas depuis 50 ans…
photo 9Un peu de nostalgie et surtout beaucoup de fou-rires à la lecture de plusieurs recettes comme celle des poires Alice que je vais m’empresser de tester.

Photos ©Alice.P

Publicités

2 réflexions au sujet de « Flash back culinaire en 1950 »

Laissez moi un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s