Florent Ladeyn et Eric Guérin, dîner nantais à quatre mains

Lundi 5 août, Éric Guérin (La Mare aux oiseaux) et Florent Ladeyn (l’Auberge du Vert Mont) se retrouvent pour la première fois depuis leur rencontre à Top Chef 2013, pour s’installer aux fourneaux de la Cantine du voyage à Nantes.
Au programme pour les deux chefs, un défi de taille : détourner des plats familiers, à priori ordinaires, en mets gastronomiques, pour 200 convives nantais.
P1070346  P1070355
Reportage de mon correspondant local convié à cet évènement.

Avouons-le nous!
En temps normal la Cantine du voyage à Nantes c’est déjà plutôt une ginguette bobo – le très bon rapport qualité prix en plus –.
Mais ce soir les 200 convives qui avaient pu se procurer des places (pour la modique somme de 30€/pers. vin compris) à cette soirée spéciale ont pu bénéficier d’un surclassement d’exception avec un diner orchestré par deux chefs de talent, Eric Guérin et Florent Layden.

menu1

Au menu :
Mises en bouche

Début des festivités avec une mise en bouche burrata, tomates cerises et fleurs de fenouil. Fraicheur et onctuosité. Une très belle réussite de Florent
P1070336
Lui succède la mise en bouche rafraichissante Vache qui rit/anguille/Tuc aux herbes version Eric Guérin.L’ambiance cantine ++ est posée!Entrées :Au tour de Florent de proposer une entrée. Une macédoine de légumes revisitée et accompagnée d’un jaune d’oeuf mollet dans lequel on ne résiste pas à l’envie de faire des mouillettes. Bref très bien tout ça pour débuter.P1070329Plats : 

Les choses sérieuses commencent avec le poisson by Eric Guérin. Audacieux le cuisinier n’a pas eu peur de proposer un cabillaud basse température accompagné d’épinards frais et d’un risotto agréablement parfumé avec un petit croustillant aussi aux épinards.
Le tout s’accordait sans fausses notes!

P1070394Déjà on a un peu moins faim, oui mais non, car a la Cantine on est là pour manger pas pour faire semblant. Alors on passe à la viande.
Echine de porc basse température et ses coquillettes.
Si si! Comme celles de la maison  bin oui mais avec un truc en plus : la patte généreuse de Florent qui nous fait déguster un plat simple et terriblement gouteux (copieux aussi , croyez moi)  bon là j’avoue on s’est offert un petit extra : un Chinon qui glisse agréablement avec la viande de porc.

P1070417Dessert :
Le dîner touche presque à sa fin hélas.
Oui mais en beauté avec un « simple » fromage blanc aux fruits rouges, servi dans un verre toujours esprit cantine -les vieux comme moi auraient pu y reconnaitre un Duralex -.
Premier coup de cuillère je m’épate de l’équilibre goûts et textures qui fonctionne parfaitement. Croquant, fraîcheur, goûts, tout y est.Capture d’écran 2013-08-06 à 10.30.04
Décidement le dessert de cantine revu par Eric Guérin me conduit à reconsidérer les souvenirs de cantine…
Les petits + et –
les moins :
– plats assez peu salés, facilement rectificable, mais bon il faut plaire a tout le monde..
– assiettes froides pour le poisson mais bon comment faire autrement ??
les plus :
– les gouts bien présents,
– les cuissons poisson et viande,
– les portions généreuses (pour un prix total rappelons le de 30€ tout compris)
A souligner aussi la prouesse logistique pour organiser ce genre de prestation dans des lieux pas simples : vent, exiguité, et service de 200 couverts d’un coup !!!
P1070367  Bref chapeau bas à ce duo de talent avec qui nous avons passé un belle soirée.Photos et récit ©Frank.P en direct de Nantes
Publicités

4 réflexions au sujet de « Florent Ladeyn et Eric Guérin, dîner nantais à quatre mains »

Laissez moi un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s