Le clan des Madones / J’ai diné dans un parking

4 minutes…oui 4 minutes, c’est le temps qu’il aura fallu pour que l’ensemble des places pour les 6 diners organisés par le Fooding en partenariat avec San Pellegrino s’évaporent.

Rappel, alerte, sonnerie, à 13h59 le jour de la vente je suis dans les starting-blocks et décroche à 14h00 le précieux sésame. Deux billets pour le diner du 17/11 à 19h au prix unitaire de 30€ et dont les bénéfices sont reversés à l’Association : Les enfants du Congo Béthanie

Le-Fooding-presente-Le-Clan-des-Madones_exact780x585_l

Le concept 
Grand spécialiste des soirées « food underground » le Fooding propose une nouvelle fois un évènement hors du commun en organisant en partenariat avec la marque San Pellegrino : Le clan des Madones.
Le principe?
Pas de chefs trois étoiles, mais des cuisinières de talent, passionnées et passionnantes. Des femmes de caractère. Caractère que Le Fooding leur a demandé d’exprimer dans des plats.
Pendant 3 soirées (2 diners par soir), les convives ont convergé vers un mystérieux parking du 15ème arr. voué à la démolition, spécialement réhabilité en restaurant « sur mesure » et investi d’une touche de dolce vita. (je serai bien repartie en Fiat 500 d’ailleurs!)
photo 2 photo 5

L’apéritif / by Camille Fourmont – La Buvette (Paris 11ème)
Il ne me semblait pas vous avoir encore parler de Camille Fourmont, gérante d’un super bar La Buvette dans le 11ème. Epicurienne curieuse et touche à tout elle proposait en amuse-bouche une mozzarella accompagnée d’huile vanillée et de poivre vert : vraiment bon. (Je crois que je vais lui piquer l’idée pour l’été prochain…)
Pour accompagner cette jolie création, un Vouvray du domaine Breton. Finement pétillant grâce à une refermentation traditionnelle.

L’entrée / by Delphine Zampetti – Chez Aline (Paris 11ème)
Salade d’oranges de Sicile
Ouaaah ça peps dans l’assiette! Suprêmes d’agrumes, oignons pickels, olives vertes et endives : mariage haut en couleur.
photo 2
Le plat / by Adeline Grattard – Yam’tcha (Paris 1er)
Lotte rôtie sur l’arête, shitakés et sauce Xo.
Un brin de pédagogie s’impose. Probablement connaissez vous déja les shitakés, des champignons asiatiques dont mon Jules raffole, par contre le Xo est plus mysterieuse. Je découvre donc que le Xo est un cognac…
Bref un plat très fin magnifiquement bien réalisé. Je regrette tout de même une légère sur-cuisson mais c’est un atavisme familial. Dans la famille P. on est des ayattolhas de la cuisson du poisson…
photo 3

Le dessert / By Celine Mingam – Le Galoubet (Arles)
Biscuit sablé, citrons, meringues
Un mot : ENCORE.
Une phrase : Vous livrez à Paris?
Fantastique dessert équilibré, surprenant et particulièrement élaboré. Des nuances de citron délicates et justes.photo 4
Je vous encourage donc vivement à découvrir in situ le travail de ces quatre cuisinières au talent indéniable et à la créativité sans limite.

Congratulazioni signore!

Vous avez aimé cet article? Vous aimerez probablement :
Da Rocco, trattoria italienne, Paris 7ème
Rino //

Photos ©Alice.P

Publicités

Laissez moi un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s