Portrait d’artisan : Olivier Durand itinéraire d’un maraîcher hors-pair

De retour du festival Omnivore (2014), les carnets remplis de belles rencontres je vous propose aujourd’hui le portrait d’un artisan maraîcher hors-pair.
Installé aux Sorinières en périphérie sud de Nantes, Olivier Durand est un homme exigeant et passionné qui a su faire sa place dans le monde confidentiel des grands chefs nantais et parisiens en cultivant des légumes d’exception que l’on s’arrache sur les plus belles tables.

Capture dÔÇÖe¦ücran 2014-03-27 a¦Ç 18.38.34

Au début je voulais cultiver 7 légumes, aujourd’hui j’en cultive 70 dont 300 variétés.
Amoureux des légumes et proche de sa terre qu’il maraîche en bio et artisalement (1/2 hectare et une petite serre) Olivier cultive des produits plus ou moins étonnants.
A l’initiative du renouveau de la carotte de Chantenay il a fait de nombreux fanes parmi ses clients qui ne jurent aujourd’hui que par ce produit un temps disparu de nos assiettes.
« Au début je voulais cultiver 7 légumes, aujourd’hui j’en cultive 70 dont 300 variétés » confie t-il à l’assistance venue participer à sa masterclass.

Capture dÔÇÖe¦ücran 2014-03-27 a¦Ç 19.00.09

Parmi les légumes (et quelques fruits) que le maraîcher cultive vous trouverez de délicieux navets, des choux en pagaille, des herbes aromatiques rares : basilic rouge, moutarde, … mais aussi des choux pakchoï, joï choï, des kabochas (courges japonaises) et de succulentes fraises au printemps (parait-il qu’on aura même peut-être de framboises cette année si on est sage…).
Cette sensibilité au Japon n’est pas un hasard. Après ses études d’agronomie, Olivier, jeune ingénieur décide de partir voir un peu du pays et s’installe quelques temps au Japon où il reviendra les valises pleines de variétés méconnues des français.

Capture dÔÇÖe¦ücran 2014-03-27 a¦Ç 17.48.53

Si vous êtes un fan de bons produits (où que vous avez regardé Top Chef cette année) vous aurez probablement déja entendu parler de M. Yamashita, magicien japonais des légumes, désormais installé dans les Yvelines où il produit des légumes en toute petite quantité. Pas plus de 3 melons par an. Oui oui, vous avez bien lu… o_O
N’oublions pas non plus Joël Thiebault (marché du Trocadéro Paris 16ème), talentueux maraîcher parisien qui vient compléter le cercle confidentiel des orfèvres de nos potagers.

Les chefs se l’arrache.
Attaché à la qualité de ses produits Olivier produit en agriculture raisonnée. « La terre nous donne ce qu’elle peut nous donner. Alors parfois on a des bonnes suprises et parfois on a des moins bonnes surprises ».
Devenu le chouchou des chefs, ils sont nombreux à s’arracher ses produits. Parmi ses clients on trouve le double étoilés Alexandre Couillon de La Marine mais aussi les chefs parisiens de Saturne, Septime etc.

Capture dÔÇÖe¦ücran 2014-03-27 a¦Ç 18.31.37

Alors si à tout hasard vous êtes à Nantes un samedi matin foncez aux Sorinières pour la vente directe de 9h30 à 12h.
Vous vous régalerez de belles carottes, de délicieux poireaux ou encore de délicats navets : la spécialité maison.

Parisiens, vous n’êtes pas en reste! Olivier fourni également quelques cageots de légumes une fois par semaine à Terroir d’avenir

Une grand merci à Christophe Bornet by Kristo pour les photos réalisées au festival Omnivore 2014.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Portrait d’artisan : Olivier Durand itinéraire d’un maraîcher hors-pair »

  1. Ping : Burger Mania à l’atelier Saint-Georges. | Plus un zeste!

  2. Ping : Nantes – Çà dépote à Lamaccotte | Plus un zeste!

Laissez moi un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s