Un dîner à L’Audacieux, Levallois-Perret

Levallois-Perret à beau être une ville où il fait bon vivre je dois reconnaître que malheureusement la scène gastronomique n’y est pas brillante.
Enfin ça c’était avant l’attribution des nouveaux bibs du Guide Michelin au début du mois de mars. Ô joie! Deux adresses levalloisiennes! Pour cette ville où faire ses courses au Monoprix s’assimile à un hold-up je me félicite que deux restaurants aient joué le jeu du bon rapport qualité prix.

194641_194224030712807_536298398_o

En route donc pour l’Audacieux, rue Danton.

Dans ce restaurant de poche (20 couverts) le chef, seul dans sa cuisine ouverte, nous invite à un voyage aux influences asiatiques, africaines et françaises.
Au tour d’un menu en 3, 4 ou 5 plats le leitmotiv de Pierre Lambert c’est la fraîcheur et la saisonnalité.
Chaque semaine la carte change en fonction des arrivages. Une ardoise liste les produits mis à l’honneur chaque semaine.
Une fois votre menu (3,4 ou 5 plats) choisis vous avancerez les yeux fermés dans l’univers culinaire du chef. Le serveur se permettra tout de même de vous demander vos allergies ou produits à éviter pour adapter au mieux votre repas.

Dans l’assiette
En amuse bouche une salade thaïlandaise avec de la papaye, des légumes croquants, quelques cacahuètes.

photo 1
En entrée
Comme je n’aime pas le foie gras poêlé (et que je l’avais indiqué au serveur) mon entrée : bouillon miso et foie gras poêle s’est transformé en bouillon mison et œuf poché basse température.
Bon on sentait bien que cette recette n’avait pas été conçue ainsi car le côté salé du bouillon avait beaucoup trop de corps face à un œuf timide.

photo 2

En plat
Tout d’abord un plat de poisson. Un cabillaud façon couscous avec une réduction de date et sa sauce aux épices. Un tronçon de mergez et une poudre de pois chiche (je crois)
photo 3

On continue avec un filet de canard, asperges blanches, pamplemousse et ses croquettes de riz (présentation originale mais texture et mastication un peu périlleuse). L’association avec le pamplemousse était tout à fait audacieuse!
photo 4

En dessert :
Une tarte déstructurée fraises et rhubarbe. Un très bon dessert dégusté avec gourmandise. Presque un goût de trop peu pour le bec sucré que je suis.

10325541_461773720624502_5605132281686861570_n

Et dans le verre?
Ma mémoire me joue des tours mais je retiens surtout une présentation peu claire de la carte des vins. Le vin est proposé soit en 15cl soit en bouteille. Pour éviter tout confusion je pense qu’il serait plus simple de dire « vin au verre » car je n’avais pas fait le rapprochement 15cl = 1 verre et du coup j’ai trouvé le vin au verre très cher (entre 6.5€ et 8.40€). Un peu la mauvaise surprise au moment de payer l’addition…

Le menu reste quant à lui d’une très belle qualité! Les produits sont beaux et le chef les respecte. On sent réellement un travail de passionné.

L’addition :
2 menus « entre-deux » = 84 euros (42 euros x2)
4 verres de vin = 29.8 euros
Total = 116 euros

Informations pratiques :
L’Audacieux
51 Rue Danton, Levallois-Perret
Horaires :lun: 12:00 – 14:00, mar – ven: 12:00 – 14:00, 19:00 – 23:00, sam: 19:00 – 23:00
Réservations fortement conseillées sur le site de la Fourchette
Page Facebook
Site internet

Vous avez aimé cet article? Vos aimerez aussi
Viola, restaurant italien et contemporain à Paris 17eme, Cambodge, le meilleur bobun de Paris.

Crédits photo : L’Audacieux, Caroline Sai et Alice.P

Publicités

Laissez moi un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s