Coretta, du swing dans l’assiette

Sur un coup de tête vendredi dernier on se prend l’envie d’un tête à tête.
Après plusieurs refus, sous-entendus « tu veux dîner dans mon resto sans resa et tu crois que j’ai une table pour toi? Nan mais allo! » Mais comme je suis du genre tenace, je finis par décrocher une table pour deux chez Coretta, petite sœur de Neva Cuisine à deux pas des batignolles dans le nouveau quartier Luther King.

1979658_677220292319529_1356832212_n

À notre arrivée on est séduit par le cadre d’inspiration scandinave. Grande baies vitrées, matières brutes, vaisselle minimaliste et plantes vertes suspendus. Le bar prolonge naturellement le passe qui laisse découvrir la cuisine semi-ouverte.
En été les grandes ouvertures laissent circuler l’air au rez-de-chaussée. On est encore mieux qu’en terrasse!

Dans l’assiette
Le soir un menu E+P ou P+D à 33€ ou un E+P+D à 39€. Quatre propositions par étage (de quoi se dire qu’il faudra revenir!) En guise de bienvenue : quelques tuiles de sarrasin et une crème carottes blanches, chlorophylle et oignons rouges.

Je me laisse séduire par le thon mi-cuit, poireaux, sésame et moutarde. Chouette dressage et belle équilibre en bouche. Un peu trop de poireaux?!

image1

L’autre entrée : tourteau, tomates multicolores et avocat.
Présentation originale de l’avocat glacé et râpé. Couleurs flashy et goûts paisibles.

image2

En plat, un demi-pigeon de Mesquer présenté avec une mémorable polenta crémeuse à l’estragon et des abricots confits. Jus et assaisonnement brillants.
Pour mon Jules, la pêche du jour : filets de rouget, pomme de terre enroulées, petits pois frais et réduction sèche d’olives noires.

image3

En dessert
Un peu déçus nous sommes d’avoir zappé la mention « à commander en début de repas » sur la carte lorsque l’alléchante brioche faite maison apparaît sur la table de nos voisins.
On se console pourtant vite avec le Saint Honoré revisité au café et sésame et les cerises Burlat, sorbet cerises et biscuits aériens a la pistache.

Dans le verre :
Un joli chardonnay pour l’entrée et un Syrha blanc pour le poisson et un Syrah rouge pour la viande. Pas de souvenir mémorable mais des associations efficaces.

En bref : une adresse qu’on se refile avant la cohue massive de parisiens bobos/hypsters

Informations pratiques :
151, rue Cardinet Paris 17
01 42 26 55 55
Page Facebook
Horaires : De midi à 14h (sauf samedi) et de 19h30 à 22h30. Fermé dimanche.

Vous avez aimé cet article? Vous aimerez aussi Pirouette Paris 1, Abri Paris 10

Photos crédits : Alice P et Facebook Coretta.

Publicités

4 réflexions au sujet de « Coretta, du swing dans l’assiette »

  1. Ping : Coretta, du swing dans l'assiette | Gastronomie...

  2. Ping : Lazare, correspondance dominicale | Plus un zeste!

  3. Ping : Porte 12 mérite t-il le Prix du Fooding 2015? | Plus un zeste!

Laissez moi un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s